Les bons gestes à adopter lors d’une panne de courant

Plusieurs raisons peuvent occasionner une coupure d’électricité. La panne peut être individuelle, notamment lorsqu’il existe un dysfonctionnement au sein du logement. Toutefois, elle peut aussi être générale. Dans tous les cas, il est important de connaitre la cause de l’incident pour pouvoir adopter les bons gestes. Dans cet article, nous parlerons de la procédure nécessaire en cas de coupure de courant.

Identifier la cause de la coupure dans la sérénité

Il arrive que l’électricité soit coupée brusquement. Face à cet incident, il est important de connaitre les bons réflexes, notamment quelques automatismes. Vous ne devez pas céder à la panique. Sachez qu’on trouve les bonnes décisions dans les bonnes réactions. Ainsi, lors d’une coupure de courant, la première chose à faire est de cibler l’origine de la panne. Cela est essentiel pour pouvoir passer facilement à la phase de rétablissement rapide. Vous pouvez solliciter, entre autres, l’intervention d’un professionnel de aem-concept.be pour bénéficier des meilleures solutions.

Le premier réflexe à avoir lors de l’identification de la panne est de savoir s’il y a du courant dans le quartier. Si c’est le cas, l’incident se situe au niveau du secteur. Ce n’est donc pas à vous d’assurer le rétablissement. Dans le cas contraire, c’est-à-dire que votre logement est le seul concerné, vous devez voir le tableau électrique et vérifier si le disjoncteur a sauté. Néanmoins, il convient de vérifier toute l’installation ainsi que les équipements pour savoir s’il y a un court-circuit quelque part.

Trouver l’origine d’un court-circuit

Pour trouver l’appareil ayant causé l’incident, la méthode est simple. Commencez par abaisser tous les disjoncteurs et remettez en place le disjoncteur général. Puis, relevez-les l’un après l’autre et vérifiez si l’un d’entre eux déclenche une coupure. Ce dernier sera considéré comme la cause de la panne. Dans ce cas, vous devez relever encore une fois tous les disjoncteurs, sauf celui qui a provoqué la coupure. Ensuite, réarmez le compteur. En suivant l’étiquette sur le disjoncteur coupable et procédez à l’identification de la zone reliée. Vous devrez trouver facilement l’appareil qui a entraîné le court-circuit. Celui-ci doit être débranché avant de remettre en service le disjoncteur.

L’intervention d’un professionnel

Dans le cas d’un appareil électrique, il convient d’effectuer une réparation. Par contre, si le souci vient de l’installation électrique (prise endommagée, fil dénudé…) ; il est judicieux de faire appel à un électricien ou au fournisseur d’énergie pour une prise en main conforme.

L’électricien peut indiquer la vétusté de certains éléments de l’installation, voir le système tout entier dans son rapport d’intervention. Les travaux peuvent être plus ou moins importants. Il faut savoir qu’il existe des aides financières permettant de réduire le coût du chantier, dans le cadre de la remise aux normes de l’électricité. Parmi elles, il y a l’aide de l’ANAH ou des collectivités locales, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, le prêt à l’accession sociale, la prime à l’amélioration de l’habitat, un taux réduit de 5,5 % de la TVA ou encore le prêt à taux zéro.

Leave a Comment