Installer un chauffe-eau électrique : le guide

Egalement appelé cumulus, le chauffe-eau électrique est indispensable pour prendre les douches à la bonne température. L’installation de cet équipement demande normalement l’intervention d’un professionnel. Cela dit, la mission peut aussi être assurée par un bricoleur averti. Retrouvez ci-après les démarches à suivre.

Choisir l’endroit pour la pose du chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique doit être placé au plus près des zones d’utilisation. Afin d’éviter la déperdition de calories, il vaut mieux le mettre dans la salle d’eau ou éventuellement en cuisine. Dans tous les cas, il faut le moins de tuyauterie possible entre l’appareil et les sorties chaudes. Le cumulus est un simple réservoir dans lequel se trouve un système de résistance. Le liquide à l’intérieur va gagner en température grâce à l’effet joule. S’il faut par la suite, il faudra encore l’acheminer à un endroit éloigné, les degrés vont baisser de manière significative. Pour résoudre ce problème, il faut régler l’équipement à une plus forte puissance. Cela entraîne une surconsommation.

Fixer le plus solidement possible le cumulus sur un mur

Normalement, l’appareil est fourni avec un gabarit. Ce dispositif guide sur les endroits où vous devriez percer le mur. Le poids de l’équipement repose sur 4 chevilles solidement ancrées dans du béton. Il vous faut le bon matériel pour réaliser ces trous. L’idéal serait de vous aider d’un trépied pour avoir beaucoup plus de sécurité. Ce support est proposé en option. Il se place en dessous de la cuve. Ainsi, lorsque le réservoir est plein, la charge se répartit sur plusieurs points. Cela évite tout risque de basculement et permet aussi d’utiliser le chauffe-eau en toute quiétude.

Réaliser le câblage de l’équipement et le raccordement au réseau

L’installation d’un chauffe-eau reste complexe surtout pour une personne non habituée à lire les schémas électriques. En effet, chaque cumulus est livré avec ce plan de raccordement qu’il faudra respecter dans les moindres détails pour éviter tout risque de court-circuit. Normalement, il y a une norme à observer pour mieux tirer profit de l’équipement, mais surtout pour assurer la sécurité des usagers. La section qui alimente l’électroménager doit au moins faire 2,5 mm2 et fait d’un conducteur en cuivre. L’appareil doit avoir un disjoncteur 20A pour éviter toute surintensité. Il faut un branchement commandé par un contacteur. Ce dispositif actionne le cumulus lorsque l’électricité est la moins chère.

Finir le travail et essayer si le système fonctionne correctement

À l’instar du conseiller client chez chauffageguiotvolant.be, un expert en équipement électrique peut vous assurer la pose d’un cumulus en moins d’une demi-journée. Un bricoleur peut mettre un peu plus de temps à accomplir la mission. Quoi qu’il en soit, la phase de la vérification compte énormément. Si le schéma fourni par le vendeur de chauffe-eau a été respecté, il doit inclure plusieurs disjoncteurs, dont deux différentiels. Il faut aussi une paire de systèmes de coupe divisionnaire. Puis, le contacteur et les bornes de l’équipement lui-même doivent être branchés. Il ne faut pas non plus oublier de raccorder la bonbonne à l’eau courante grâce à une arrivée. Un tuyau de sortie permet d’alimenter une partie du réseau en un liquide préalablement chauffé.