Bougie naturelle : utiliser de la cire végétale

Les bougies naturelles et plus particulièrement celles fabriquées à partir de cires végétales sont particulièrement recommandées en ce moment. Elles présentent en effet plusieurs avantages, dont son aspect non toxique, par rapport à la bougie traditionnelle. La question est maintenant de savoir, qu’en est-il de sa fabrication ?

Les différentes matières pour la fabrication de cire naturelle

Il faut différencier les différentes cires en option que nous avons sur le marché, pour pouvoir comprendre ce qu’est une cire végétale. C’est la première étape dans un atelier bougie.

Entre cire minérale, cire animale et cire végétale

On parle de cire naturelle, par opposition à la cire minérale. La cire minérale est celle qu’on utilise pour fabriquer nos bougies traditionnelles, à partir de la paraffine. La paraffine, de la grande famille du pétrole est dangereuse pour la santé.

Pour avoir de la cire naturelle, on peut utiliser par exemple de la cire animale. Le plus souvent, on parlera de la cire d’abeille. C’est également une cire bio, à 100 % naturelle et parfaitement renouvelable. Par contre, elle ne sera pas recommandée dans la mesure où elle demande un travail accru et une exploitation intense de l’insecte. Ce sont des principes qui vont à l’encontre de la protection de l’environnement.

La cire naturelle pour fabriquer des bougies par excellence est donc la cire végétale. Elle nous provient de différents éléments naturels, dont essentiellement, le colza, le soja et la palme.

La cire végétale

La cire végétale peut être tirée de différents éléments naturels. Vous avez d’abord la cire de soja. C’est la plus utilisée, car considéré comme étant l’alternative la plus écologique de toutes. La cire de soja dure longtemps, par rapport aux autres cires végétales et elle reste totalement biodégradable. Il est facile de la colorer et de la parfumer.

Vous avez également la cire de colza. Elle est fabriquée à partir d’un mélange d’huiles de colza, hydrogénées ou à moitié hydrogénées. Pour la cire de colza, c’est le choix de la mèche qui reste délicate, notamment si vous voulez avoir une bougie efficace en termes de propriétés de brûlage. La cire de colza est blanche, la coloration a besoin d’un travail un peu plus approfondi.

Et enfin, vous avez la cire de palme. La cire de palme se décline sous forme de poudres fines en granules. Elle est utilisée surtout dans la conception des cierges et des bougies votives. La cire de palme permet de travailler les détails de la bougie très finement, pour un rendu avec un effet final optimal.

Les autres ingrédients de la bougie naturelle

Vous l’aurez compris, une bougie naturelle est composée d’ingrédients uniquement naturels. Quand on parle d’ingrédients, vous avez bien entendu la cire, mais également la mèche et les arômes, ainsi que les pigments pour les bougies colorées.

Pour ce qui est de la cire, nous avons abordé le sujet de la cire végétale, qui est la cire naturelle par excellence. En ce qui concerne la mèche, il s’agit le plus souvent d’une mèche en coton. Et pour ce qui est des arômes, on n’utilise aucune synthèse ni substitut de produit, mais des huiles essentielles.

Les pigments pour la coloration sont également des pigments naturels.

Leave a Comment